Sylvie Leposa

Créer une entreprise à partir d’un concept existant

Sylve a déjà eu mille vies. Alors que changer d’entreprise ou de métier ne faisait pas partie de sa culture, elle n’a jamais hésité à tout quitter et à se lancer dans de nouveaux projets. C’est sur un marché de niche qu’elle s’est implantée, animée par cette flamme qui ne l’a jamais quittée.

« Les rencontres me font avancer »

Née à Paris, Sylvie a toujours avancé.

Refusant un parcours trop linéaire, elle a été tour à tour assistante de direction, fondatrice d’une société de parfumerie, cadre de l’hôtellerie de luxe… Recommencer, se former, apprendre… Cette femme indépendante et curieuse a construit sa vie comme un apprentissage permanent, alors même que cela ne faisait pas partie des codes de sa génération.

Sylvie Leposa est entièrement dans un esprit de transmission, pour elle ou vers les autres : les stagiaires dont elles s’entourent continuent à lui apprendre beaucoup. Et réciproquement. C’est également cette mentalité qui la guide dans ses rapports avec les clients.

Les rencontres, personnelles ou professionnelles, ont toujours été au cœur de ce processus. C’est grâce à l’une d’elles qu’elle a fondé Flamme Bio Déco. L’envie, mais plus encore le besoin d’aller à la rencontre des autres, de les aider, représente le point commun entre toutes ses expériences.

« J’ai saisi une opportunité »

Sylvie était elle-même cliente d’une entreprise qui lui avait vendu une cheminée à l’éthanol. Toujours centrée sur l’échange, elle apprend que les propriétaires se préparent à prendre leur retraite, et donc à vendre leur commerce.

Sylvie voit une opportunité. L’entreprise tournait bien, les cheminées à l’éthanol n’étaient pas encore très répandues… Il y avait une place à prendre.

Après une étude de marché, qui lui a confirmé l’intérêt de l’entreprise, convaincue de la qualité et du potentiel de ces cheminées, elle décide de se lancer. Elle s’était déjà formée sur d’autres techniques, elle se savait capable de présenter au mieux ces cheminées décoratives, qui ne nécessitent pas de travaux et pouvaient s’implanter partout. Il lui suffisait de se faire encore mieux connaître.

« Le référencement naturel était au cœur de mon processus »

Flamme Bio Déco se situe sur un marché de niche.

Son objectif : apporter du plaisir à ses clients, grâce à un objet décoratif.

Sylvie ne s’est pas lancée, tout feu tout flamme, dans son entreprise. Après avoir étudié le marché, elle a sélectionné son positionnement. La qualité de ses produits, la garantie et la sécurité qu’elle propose rassurent les clients et lui donnent une image d’expert.

Mais il fallait faire plus que le dire : il fallait le montrer.

Et Sylvie a multiplié les points de contact : une boutique physique, à Nantes, des déplacements chez les clients et un site web lui apportent autant de vitrines, virtuelles comme réelles.

Surtout que son site internet est le cœur de son entreprise : sur 10 personnes qui se rendent dans son magasin, 9 ont consulté au préalable le site internet.

Il était donc d’autant plus important pour Flamme Bio Déco de mettre en place une stratégie de référencement. En couplant le référencement naturel et le payant, Sylvie a attiré de plus en plus de visiteurs sur son site. Pour monter en compétences sur ces aspects marketing, toujours guidée par son goût pour l’apprentissage, elle s’est naturellement tournée vers Neocamino. Elle y a retrouvé des valeurs importantes pour elle : le besoin d’accompagner au maximum le client pour l’aider, l’envie de faire toujours mieux… et le fait qu’il soit toujours possible de rectifier le tir. Autant de valeurs qu’elle partage au quotidien dans sa propre entreprise.

« Il faut toujours prévoir ce qui peut se passer ensuite »

Sylvie Leposa cultive un esprit positif. C’est lui qui lui donne l’énergie nécessaire pour entreprendre. Lui, et le précieux soutien moral de sa famille. Au fil de ses rencontres, l’entrepreneuse s’est forgée une certitude : on n’avance pas seul. Ni quand on a peur d’essayer.

Selon elle, il faut être culotté, enthousiaste, y croire, foncer pour bouger les lignes, entreprendre en permanence et rectifier le tir si nécessaire. Ce qui implique aussi de savoir prendre du recul. Sa métaphore est parlante « il faut toujours avoir un temps d’avance, comme en moto, ce qui permet d’appréhender toutes les situations à venir ».

Les craintes, légitimes ou non, sur la maîtrise de son produit, sur les méthodes de vente, ne l’ont jamais freinée. Sylvie Leposa s’est appuyée sur ses forces et sur son énergie pour aller de l’avant. Et c’est ce qu’elle conseille à tous ceux qui voudraient se lancer.

« Je vais aller encore plus à la rencontre des clients »

Aujourd’hui, Sylvie Leposa pourrait gérer toute son entreprise uniquement en ligne. La plupart de ses commandes passent par ce biais. Mais pas toutes : certains acheteurs ont toujours besoin de toucher pour acheter.

C’est pour tous ceux-là qu’elle compte implanter, à moyen terme, d’autres magasins physiques dans les départements limitrophes. Son expansion passera par la mise en place de nouveaux show rooms : elle va aller à la rencontre de ceux qui ne viennent pas encore à elle.

Mais surtout, elle ne restera pas seule pour le faire. Pour Sylvie Leposa, un entrepreneur ne doit surtout pas demeurer isolé. Participer à des webinars, prendre part à des associations, s’appuyer sur les compétences de ceux qui travaillent avec elle sont autant d’occasions de mettre toujours plus d’humain dans son fonctionnement. Et c’est là la petite flamme de vie qui ne la quittera jamais.

Comme Sylvie, développez votre stratégie digitale pour trouver des clients par internet