Aliénor Perrard

passer du statut de salariée au monde de l’entrepreneuriat

Le déclic de la photographie

Ses coups de coeur du Cinéma ont fait naître en elle une passion pour la photographie. 20 ans plus tard, Aliénor Perrard décide d’en faire son métier.

D’abord professeure de Français langue étrangère auprès des adultes à Lyon puis Montluçon, Aliénor est également photographe amateur à ses heures perdues. Elle développe sa patte et son style aux côtés de son compagnon, photographe professionnel, en l’accompagnant dans de nombreux évènements cosplay et steampunk. 

Le déclic de la photographie arrive à la naissance de son fils, lorsqu’Aliénor réalise que certains moments de vie méritent d’être figés sur une pellicule. Elle entreprend alors, pendant deux ans, de perfectionner sa technique en participant à de nombreux workshops où elle rencontre d’autres photographes et développe son réseau.

 

« Je me suis formée auprès de la CMA et sur le terrain »

Fin 2013, Aliénor saute le pas et  s’oriente vers la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour une formation sur la création d’entreprise. Administratif, financier, juridique, commercial, analyse de marché, etc, elle découvre les nombreux aspects que doivent maîtriser les entrepreneurs pour se lancer. Grâce à cette formation, elle rencontre d’autres entrepreneurs et découvre d’autres projets professionnels.

photographie : Aliénor Perrard ©

« Il ne suffit pas d’avoir une envie d’être photographe de mariage… »

Confrontée à un secteur ultra concurrentiel et à l’heure où tout le monde prend des photos, elle réalise que le chemin sera difficile et qu’il faudra redoubler d’efforts pour développer son activité.  Et si son projet n’était pas le chouchou de la CMA, son travail de photographie a permis de convaincre les différents partenaires pour l’accompagner dans son projet. Soutenue par ses proches, elle se lance et revendique un style non traditionnel : “lifestyle photo” et décalé qui lui permet de se différencier.

 Après une année d’activité à tatonner sur les différents aspects de l’entreprise (comptabilité, site internet, marketing…) et quelques photographies de mariage qu’elle réalise grâce à son réseau, elle revient à Lyon à l’été 2015 et poursuit sa formation auprès de la CMA pour s’améliorer sur l’aspect commercial. Ce métier solitaire l’oblige à sortir pour rencontrer d’autres photographes, échanger sur leur passion et mieux comprendre comment se développent ceux qui vivent de ce métier. C’est aussi l’occasion d’avoir un regard critique sur son travail ou de monter des collaborations.

En 2016, elle découvre Neocamino lors d’un atelier Foliweb organisé au Salon des Entrepreneurs de Lyon. Elle prend alors conscience de la nécessité de faire grandir sa visibilité sur internet pour développer son activité de photographe et décide de se faire accompagner pour mettre en place une stratégie digitale adaptée.

Comme de nombreux entrepreneurs qui se lancent, Aliénor n’a pas les moyens de confier sa communication à une agence et doit la mettre en oeuvre par elle-même. Accompagnée de Margot, sa conseillère Neocamino, elle met en place son plan d’action détaillé pour accroître sa visibilité et atteindre ses objectifs business.

 

photographie : Aliénor Perrard ©

« Le diagnostic m’a obligée à me structurer et à m’organiser. Les outils neocamino me permettent d’automatiser les tâches qui peuvent l’être »

Petit à petit, Aliénor optimise le référencement naturel de son site internet grâce à une stratégie de référencement local, de netlinking et de blogging. Elle poursuit son travail sur les réseaux sociaux pour partager et mettre en avant son travail et utilise régulièrement les Newsletters pour informer ses clients et son entourage.

La simplicité d’utilisation de l’outil et le suivi régulier des actions l’ont même poussée à prendre de l’avance dans son plan d’action. Elle peut désormais consacrer plus de temps à faire ce qu’elle aime vraiment : la photographie.

 

« Sans Neocamino, je ne ferais pas ce qui me permet de développer le business. »

Cette année, Aliénor souhaite mettre l’accent sur la photo de famille et doubler le nombre de clients sur ce produit. Si son réseau professionnel fonctionne bien, elle a encore besoin de temps et de persévérance pour améliorer sa visibilité auprès de sa cible et développer sa clientèle…

Cette histoire vous a plu ? Découvrez le travail d’Aliénor Perrard sur son site 

La prochaine étape pour Aliénor ? Optimiser encore son référencement naturel et générer davantage de conversions.