Yolaine Drouilly :

développer sa clientèle de luxe en ligne avec la bonne stratégie digitale.

Le cas de Maison de garniac

Yolaine Drouilly est fondatrice de Maison de Garniac, producteur et négociant de truffes et produits truffés dans le sud de la France. 

Issue d’une formation en commerce et affaires internationales à l’IAE de Lyon III, Yolaine Drouilly est d’abord chargée de mission export, puis coordinatrice formation initiale et continue et devient déléguée générale du concours Passerelle à Paris entre 2008 et 2014.

C’est avec son mari Nicolas qu’elle décide de quitter Paris en 2014 pour créer Maison de Garniac, producteur et négociant de truffes & produits d’exception en Occitanie.

Alors qu’ils n’ont aucune connaissance en trufficulture ni en agriculture, Yolaine et Nicolas quittent leur vie parisienne pour s’installer définitivement dans leur résidence secondaire dans le petit village du Garn (qui a donné son nom à leur entreprise) en proximité de Nîmes pour démarrer leur activité.

« La Truffe est souvent associée à l’image du producteur qui vend ses produits dans le coffre de sa voiture sans avoir vraiment de garantie sur la qualité des produits. Nous avions envie de valoriser ce produit d’exception en créant Maison de Garniac. »

Passionnée par la finesse et la puissance aromatique de ce champignon rare, Yolaine nous explique que de nombreuses entreprises proposent désormais des produits aromatisés à la truffe et que cela nuit au produit véritable.

Maison de Garniac souhaite valoriser le produit grâce à un contrôle qualité des truffes et en s’interdisant de vendre des mets confectionnés avec des arômes de synthèse. En maîtrisant la chaîne de production, “de la fourche à l’assiette”, Yolaine et Nicolas proposent de la truffe fraîche en toutes saisons.

« On est parti en Italie, en Espagne, et chez les trufficulteurs qui acceptaient de nous ouvrir leurs portes pour nous expliquer leur savoir-faire »

Pour se former, ils sont passés par la chambre d’agriculture du Gard et des trufficulteurs qui le voulaient bien. Ce métier reste assez secret. Yolaine nous confie que le savoir-faire s’apprend dans la pratique et que, par habitude, on devient capable de reconnaître la qualité d’une truffe dès sa prise en main.

Si il leur faut patienter entre 5 et 7 ans pour récolter les premières truffes de leur nouvelle truffière, Yolaine et Nicolas mettent leur expertise au service des propriétaires de truffières pour qui ils récoltent avec l’aide de leurs chiens.

Aujourd’hui, leur activité se concentre donc essentiellement sur le négoce de truffes et leur gamme de produits d’exception.

Leur clientèle ? Les épiceries fines ou cavistes, bien sûr, mais aussi les restaurateurs et les particuliers depuis la création de leur site e-commerce.

« La communication digitale n’est pas mon métier »

En 2015, Yolaine a fait appel à une agence de communication créer l’univers graphique de sa marque et un site e-commerce sur Prestashop. Elle mise tout sur l’origine de ses produits : l’Occitanie. Croix occitane, nom de marque, couleurs, photographies, tout y est.

Dans l’univers du luxe, le storytelling et de la tradition sont indispensables mais sur le web, elle nous explique que sa stratégie n’était pas cadrée et très irrégulière.

« Je n’avais pas de calendrier éditorial pour planifier mes actions »

Sur recommandation de Céline Dalonis, productrice de Safran bio chez Manjolive et cliente Neocamino, elle demande un diagnostic et un plan d’action pour développer son marketing digital.

Son objectif ? Générer 65 000€ de chiffre d’affaires en ligne.

« Au moment de la création du site, nous n’avions pas pensé à l’importance du SEO en vue de générer du trafic »

Suite au diagnostic stratégique réalisé, le plan d’action proposé par Neocamino axe ses recommandation sur quatre grands items :

– Améliorer le taux de conversion du site web
– Générer du trafic qualifié grâce à des campagnes Ads
Développer son SEO pour générer davantage de trafic et de prospects sur le site
Fidéliser sa clientèle en animant sa base de données

Avec l’aide d’Alexis, son conseiller, elle met en place les différentes actions recommandées. Elle nous confie qu’être autonome n’est pas toujours évident, notamment lorsqu’il s’agit de faire des modifications du site web. “Au début, ça fait un peu peur parce qu’on n’y connaît pas grand chose, on est réticent” nous confie-t-elle.

« Avoir un site e-commerce, c’est le meilleur moyen de vendre. Si on n’est pas visible sur internet, c’est fini. »

« J’apprécie l’accompagnement des conseillers et leur regard extérieur. Cela permet d’avoir une prise de recul. »

Grâce à sa première campagne ads, Yolaine a déniché ses premiers clients via la publicité. Si la configuration des campagnes est assez complexe, elle est maintenant capable de le faire par elle-même avec les indications de son conseiller.

Petit à petit, elle gagne du trafic sur son site en mettant en place la stratégie SEO recommandée sur son blog et elle génère ses premières conversions sur son site web grâce aux outils de capture de contact installés sur son site.

Pour elle, ses principaux concurrents sont de grandes entreprises avec une assise financière solide et des budgets marketing importants. Elle voit donc tout l’intérêt de développer sa stratégie de vente BtoC en ligne.

« Neocamino me permet d’avancer et de donner plus de sens à mes actions de communication digitale »

En parallèle de leur stratégie de vente en ligne, Yolaine et Nicolas ont créé Club de Garniac au sein duquel, vous pouvez parrainer un chêne truffier et en récupérer une quote-part sur 20 ans.

Prochaine étape pour Yolaine : poursuivre la création de contenus et l’optimisation de ses pages web pour gagner encore en visibilité.

Vous aussi, passez à la prochaine étape pour votre entreprise. Réalisez dès maintenant votre diagnostic avec un coach Neocamino !