English first

Virginie Rouxel Segaut

fondatrice d’English First Beaune

Le challenge : Atteindre 50 000 € de chiffre d’affaires en 2021 grâce au digital 🚀

A PROPOS

  • Secteur d’activité : Cours d’Anglais
  • Taille de l’entreprise : 1 salarié
  • Localisation : Beaune

English First propose un programme d’apprentissage de l’anglais auprès des enfants et adultes, en cours collectifs et particuliers ainsi qu’en stages intensifs. Virginie place l’immersion, c’est-à-dire l’exposition permanente à la langue anglaise au cœur de sa pratique pédagogique.

Pour Virginie Rouxel-Segaut, enseigner était une vocation. Son CAPES d’Anglais en poche, elle commence à enseigner dans un collège en 2007. 

Cette expérience lui plaît, la rapproche d’un public qu’elle apprécie – les adolescents – et avec lequel elle se sent proche. 

Au bout de quelques années, elle se lance un nouveau défi : enseigner l’anglais médical en faculté de médecine, à l’Université de Bourgogne. Cela lui permet de pratiquer plus couramment l’anglais – au collège, on enseigne surtout les bases – ainsi que de faire de belles rencontres.

En 2016, le besoin d’un nouveau challenge se fait ressentir.

“Le problème de l’éducation nationale, c’est qu’on s’installe vite dans une forme de petit confort” nous confie Virginie, qui à l’époque à l’impression de tourner en rond.

À vrai dire, les enfants lui manquent et la manière d’enseigner proposée par l’Éducation Nationale ne correspond pas à sa vision, à son état d’esprit.

“J’avais envie de renouer avec les enfants et en même temps de proposer une alternative à ce que propose l’Education Nationale.”
Virginie souhaite s’émanciper du côté académique de l’institution. 

En effet, en France, les langues sont enseignées sous le prisme de la grammaire parfaite, de la précision absolue.

Pourtant, “parler avec un étranger, c’est communiquer et on peut faire des erreurs” insiste Virginie, qui préfère une approche plus intuitive et naturelle de l’anglais. 

Ce qu’elle désire à l’époque, c’est créer quelque chose qui correspond aux enfants afin de leur permettre de devenir de vrais bilingues. 

C’est sur cette impulsion qu’elle crée une petite école dans la maison de ses parents, à Beaune. C’est ainsi que naît le projet English First. 

En partant d’un postulat simple (“learning by doing”) Virginie propose une pédagogie immersive et ludique en enseigne à des petits groupes de jeunes élèves. 

Au cours de ses séances d’apprentissage, elle baigne les enfants dans la culture et la langue, comme de véritables natifs, afin de les aider à apprendre.

En parallèle, elle continue d’enseigner à la faculté. Mais à mesure qu’English First prend de l’ampleur, une décision doit bientôt être prise : rester à l’université et arrêter son activité secondaire ou bien le contraire ? 

En 2020, Virginie décide finalement de se lancer en tant qu’indépendante et arrête d’enseigner à l’université.

“J’ai décidé de m’ouvrir d’autres portes et de me faire confiance.”
Virginie prend sa décision juste avant le premier confinement.

Elle laisse donc son poste à l’université pour se consacrer pleinement à English First et se met en disponibilité. 

C’était il y a un an.

Encore auto-entrepreneur, Virginie bénéficie à l’époque d’un accompagnement de la CCI ainsi que des aides du gouvernement. 

Par ailleurs, la cible visée par notre indépendante est large et intéressante. En effet, les Beaunois, du fait de la culture viticole et vinicole, sont tournés vers le tourisme et l’international. 

“Les gens ont besoin de parler anglais” nous apprend Virginie. C’est un fait : la Côte d’Or abrite de nombreuses entreprises d’exportation et les étrangers se bousculent pour découvrir la région. 

Néanmoins, Virginie ne souhaite pas devenir une grande entreprise ou une multinationale. Ses ambitions sont réalistes et simples : vivre de sa vocation. 

C’est pourquoi elle ne désire pas employer et préfère travailler avec des indépendant(e)s qui partagent la même philosophie qu’elle. 

En 2020, Virginie a pris le temps de bien développer English First, qui grâce au bouche-à-oreilles, a pris de l’ampleur. Il était temps, pour notre indépendante, d’adopter une véritable stratégie de communication. 

“Le diagnostic avec Alexis était très clair. C’était parfait.”
Virginie a fait notre rencontre grâce à son précédent webmaster. Alors qu’il lui recommande d’opter pour une stratégie de référencement, Neocamino est cité dans la conversation. 

Très vite, Virginie contacte nos experts pour faire le point sur sa stratégie digitale. Elle fait la rencontre de Bénédicte, avec qui le courant passe immédiatement. 

Puis, elle entreprend de faire réaliser son diagnostic avec Alexis, qui lui propose une feuille de route claire, concise et réaliste quant à ses objectifs.

“Je pense que je ne savais pas pourquoi j’avais un site internet. J’avais un site web pour faire comme tout le monde.”
En faisant appel à Neocamino, notre entrepreneuse avait surtout envie de s’investir et gagner en compétences. Se sentant en confiance, elle signe dans notre agence et une belle collaboration commence. 

Première étape ? Refondre son site internet, qui manque à l’époque d’informations et de structure. Virginie le dit elle-même : à l’origine, elle avait un site internet pour faire comme tout le monde. 

Qu’à cela ne tienne, nos équipes créent pour elle un site web complet et susceptible d’attirer de nouveaux clients. 

Après un temps de prise en main – le confinement lui ayant donné un peu de temps – Virginie maîtrise la plateforme Neocamino grâce à laquelle elle gère ses newsletters et ses pages de conversion. 

Bientôt, les premiers résultats pointent le bout de leur nez grâce à la stratégie publicitaire et éditoriale mise en place : 

    • 10% de conversion obtenus sur Février 2021 :  avec de nouveaux leads obtenus grâce à Facebook Ads mais aussi au formulaire présent sur le site internet
    • 54% de taux d’ouverture pour ses emailings et 45% de taux de clic.

Avec un plan d’action solide et adapté aux besoins de son activité, Virginie souhaite continuer de développer English First dans la région beaunoise mais aussi se perfectionner dans le digital grâce à Neocamino. 

English first
English first

Qu'attendez-vous pour passer à la prochaine étape ?

Bénéficiez gratuitement d'un échange franc et bienveillant sur votre stratégie. 100% offert et sans engagement.

Plus de 1200 entreprises accompagnées depuis 2012  🚀