Chapitre 1 : Comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche internet

Pour gonfler votre trafic grâce au référencement, il est essentiel d’appréhender le fonctionnement d’un moteur de recherche.

Ce chapitre au sein de notre guide SEO : Le référencement naturel pour les débutants fait donc le point sur la mécanique d’indexation des pages web par Google.  Vous comprendrez l’intérêt d’utiliser les autres moteurs de recherche pour votre business et vous aurez plus d’information sur le comportement des internautes face à une page Google.

Vous comprendrez ainsi pourquoi il est important d’être en première page des moteurs de recherche !

 

Les coulisses des moteurs

de recherche

 

Lorsqu’on dit “le meilleur moteur de recherche” , on parle surtout de Google avec ses 95 % de part de marché en France.

 

Si l’utilisation de Google est spontanée pour nous, il est courant d’ignorer le fonctionnement exact de Google. Pour bien comprendre les bases du référencement, je reviens avec vous sur le mécanisme d’indexation des pages web de Google.

 

Google fonctionne de manière automatique grâce à des robots appelés « Spiders » (araignées) ou « Crawlers ». Quand vous créez une page web, ces robots vont la parcourir pour analyser son contenu. Ces crawlers parcourent chaque page individuellement. Ils vont alors déterminer le sujet de votre page pour être capables de la faire remonter quand elle correspond à la requête d’un internaute dans Google. Le tout est ensuite stocké dans d’immenses bases de données.

 

Lorsque vous entrez une requête sur Google, les robots vont interroger ces bases de données pour vous offrir les résultats les plus pertinents. Vous obtiendrez alors une page de résultats de recherches, aussi appelée Search Engine Result Page (SERP).

 

L’optimisation pour tous les moteurs de recherche, c’est donc les techniques déployées pour influer sur la méthode d’indexation des robots de Google. Ceci pour que vos pages soient diffusées sur des requêtes qui vous apporteront un trafic qualifié.

 

Le comportement

des internautes sur Google

 

62 % des internautes ne dépassent pas la première page des résultats d’une recherche sur internet. D’où l’importance d’y figurer !

Et sur cette première page, comment se comporte l’internaute ?

 

Où se porte le regard de l’internaute sur une page Google ?

Plus vous serez placés haut dans les moteurs de recherches, plus vous aurez du trafic sur votre page ! La société Médiative a effectué une enquête sur le comportement des internautes face à une page de résultats Google. Cette analyse se base sur la méthode de l’eye-tracking. L’eye-tracking est un procédé qui identifie les mouvements des yeux et ce qui attire leur attention. Ceci peut se faire sur une affiche publicitaire ou une page de journal par exemple. Concernant l’eye-tracking et une page de résultats Google, voici ce qui en ressort.

 

Vous aurez :

  • 100% de visibilité si vous êtes en 1er, 2e ou 3e position
  • 85% de visibilité pour la 4e position
  • 60% de visibilité pour la 5e position
  • 50% de visibilité pour la 6e et 7e position
  • 30% de visibilité pour la 8e et 9e position
  • et 20% de visibilité si vous êtes en 10e position

 

Vous comprenez maintenant la nécessité d’être sur cette première page Google et si possible d’être dans le top 3 pour avoir un maximum de trafic ! J’en viens à ce point en abordant les endroits où l’internaute clique sur une page Google.

 

Où l’internaute finit-il par cliquer sur une page de résultat Google ?

Les premiers résultats sur Google sont désormais réservés aux liens sponsorisés. C’est un élément qui a modifié le comportement de l’internaute face à une page de résultats.

 

Si son regard est automatiquement attiré par les premiers résultats, ce n’est pas forcément ici qu’il va cliquer puisqu’il s’agit de publicités. C’est ce que montre une enquête effectuée par le GroupM UK et Nielsen. Cette enquête, réalisée sur 28 millions de personnes, montre que seulement 6 % des internautes cliquent sur les liens sponsorisés ! Il vous reste donc 94 % d’internautes à attirer chez vous !

 

Pour les attirer, il vaut mieux être dans les premiers résultats naturels. L’enquête montre que les clics se répartissent ainsi :

  • Le lien naturel 1 concentre 35 % des clics
  • Le lien naturel 2 concentre 15 % des clics
  • Le lien naturel 3 attire 11 % des clics
  • Le reste des liens totalisent 39 % de clics !

 

Enfin, l’enquête de Médiative montre que l’internaute parcourt plus de pages qu’avant. Mais il passe moins de temps sur chaque page. D’où la nécessité de lui offrir un contenu pertinent et qui répond à sa problématique !

L’intérêt des autres moteurs de recherche

82,5% c’est la part d’internautes Français qui ont utilisé un moteur de recherche web au cours de l’année dernière. Ceci représente plus de 38 millions de Français ! Ils y passent en moyenne 1h05 par mois.

 

Les principaux moteurs de recherche

Quels sont les moteurs de recherche les plus utilisés en France ?  Je fais brièvement le point pour vous !

Google français

Sans surprise, c’est le géant Google qui occupe la première place du podium, et de loin ! Google a vu plus de 33 millions de visiteurs uniques se connecter au cours de septembre dernier. Un internaute passe en moyenne 56 minutes par mois sur ce moteur de recherche.

YouTube

Youtube fait de plus en plus office de moteur de recherche pour les internautes. Le format vidéo reste séduisant lorsqu’il s’agit d’obtenir des réponses à leurs questions.

YouTube c’est 1 milliard d’utilisateurs ! Ce qui représente 300 heures de vidéos mises en ligne chaque minute. Chaque jour, ce sont des centaines de millions d’heures de vidéo qui sont regardées par les internautes, ce qui génère plusieurs milliards de vues !

Google image

Nous retrouvons encore notre leader Google mais cette fois avec son moteur de recherche d’images ! En septembre dernier, il comptabilise 17.92 millions de visiteurs uniques en France. Un joli score pour un moteur de recherches dédié uniquement à l’image. Un internaute y passe en moyenne 10 minutes et 27 secondes par mois.

Bing

C’est le moteur de recherche créé par Microsoft qui occupe la 4ème place du classement. En septembre dernier, il a vu 6,9 millions visiteurs uniques se connecter ! Un internaute y passe en moyenne 15 minutes et 53 secondes par mois.

Yahoo France

Yahoo totalise 8 millions de visiteurs uniques au cours du mois de Septembre dernier. L’année précédente, ce moteur de recherches comptait 5 millions de visiteurs uniques. Yahoo prend donc de plus en plus d’importance ! Les internautes y passent en moyenne 17 minutes par mois.

Ask

C’est Ask, moteur de recherche créé en 1996 qui conclut ce classement des moteurs de recherche les plus utilisés. Ask comptait 6,42 millions de visiteurs uniques en Septembre dernier. Le temps moyen passé par mois est estimé à 6 minutes.

Qwant : le petit français qui vaut le détour

Je conclus mon état des lieux des moteurs de recherche en vous présentant un petit Français : Qwant. Son plus ?

Il propose une approche sociale en affichant clairement ce qui se dit de vous sur les réseaux sociaux. Le tout dans le respect de vos données et de votre vie privée. Testez-le, il s’avère efficace pour surveiller votre réputation en ligne !

Pourquoi alller sur les autres moteurs de recherche ?

 

Étant donné que les internautes n’y sont pas nombreux, ces moteurs de recherche sont peu intéressants en France pour le référencement naturel. Surtout qu’ils sont à la traîne sur Google dans les techniques de référencement gratuit et s’en inspirent.

 

Ils sont cependant moins convoités par les annonceurs. Cela devient alors intéressant en termes de référencement payant. Vous pourrez trouver des niches et organiser des campagnes publicitaires sans vous ruiner. Enfin, ça se teste.

 

Les outils de recherche comme Bing, Yahoo, Baidu ou le moteur de recherche chinois peuvent être intéressants sur d’autres marchés. Aux États-Unis, Google a 60% de part de marché et ses concurrents résistent mieux qu’en France.

Pour conclure :

Voici donc les éléments à garder en tête sur le fonctionnement des moteurs de recherche. Pour gagner du trafic, il faut donc influer sur eux afin qu’ils vous placent en première page sur des requêtes pertinentes. Et c’est cette démarche que ce guide va vous expliquer.

Si vous n’avez pas lu le précédent article, je vous conseille de le lire pour mieux comprendre la logique du référencement naturel

SEO : Le référencement naturel pour les débutants

Maintenant si vous souhaitez aller plus loin dans le référencement naturel, vous pouvez retrouver la suite des différents chapitres de notre guide SEO : Le référencement naturel pour les débutants. Ce que je vous conseille tout de même c’est de suivre l’ordre chronologique des chapitres pour comprendre étape par étape.