Chapitre 3 : Le choix des bons mots clés de référencement - Neocamino

Chapitre 3 : Le choix des bons mots clés de référencement

Dans le chapitre 1 : comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche internet et chapitre 2 : l’analyse SEO de votre site web, de notre guide SEO : Le référencement naturel pour les débutants vous avez compris comment fonctionne les moteurs de recherche et les aspects techniques pour pouvoir être bien indexé. Dorénavant, nous allons parler des mots clés de référencement, le nerf de la guerre dans votre stratégie SEO.

Un mot clé bien choisi permet de mettre Google de son côté pour gonfler son trafic! Mais plus qu’un trafic conséquent en nombre, l’idéal est un trafic contenant des clients potentiels qualifiés. Ce chapitre revient sur les bonnes pratiques pour attirer les bonnes personnes. Vous verrez que le mot clé est une expression qui peut faire de vous un grand du web !

 

 La règle d’or du référencement :

 1 page = 1 mot clé

Les mots clés de référencement sont l’allié de votre business. Pour un référencement optimal, il existe une règle d’or à respecter à tout prix : 1 page = 1 expression clé ! Cette règle existe pour deux raisons :

 

  • D’ordre marketing

Il faut que votre contenu réponde à une problématique que se pose votre prospect. Avoir un seul mot clé permet de vous concentrer sur cette problématique. Vous pourrez donc la traiter de manière pertinente. Le prospect verra que votre article contient la réponse à sa question. Il sera alors plus enclin à cliquer chez vous plutôt que chez un autre.

 

  • D’ordre technique

L’expression clé doit être placée dans différents endroits dans votre page web, à savoir dans le texte, la méta-description, le méta-titre, le titre H1 et dans l’URL de votre page. Placer plusieurs expressions clés dans une URL ou un titre est difficile et donnera vite un effet fouillis à ces éléments.

 La méthode imparable pour choisir   votre expression clé

Afin que votre mot clé vous apporte du trafic, vous devez bien le choisir.

Pour cela, il existe 3 critères d’analyse: la pertinence, le volume de recherche et la concurrence.

 

La pertinence pour un trafic qualifié

Avoir du trafic c’est bien, mais avoir un trafic de qualité c’est encore mieux !

Pour cela, vous devez choisir un mot clé qui vous apportera un trafic de clients potentiels qualifiés. Prenez une feuille blanche, mettez-vous à la place de votre prospect et demandez-vous « Que taperait-il dans les moteurs de recherche s’il cherchait un service ou un produit comme le mien ? »

 

Par exemple, si vous êtes consultant en ressources humaines, un prospect pourrait chercher directement « coach en ressources humaines », « consultant en ressources humaines à Paris » « coach d’entreprise ».

 

Vous devez également penser aux mots clés qui sont de l’ordre de l’inspiration, par exemple « communication non verbale en entreprise », « organiser un team building original », « recrutement et e-réputation », « réussir un entretien d’évaluation ».

 

En bref, considérez toutes les thématiques qui se rapprochent de votre domaine d’expertise.

 

Le volume de recherche pour booster votre trafic

Une fois que vous avez noté vos mots clés, vous devez vérifier qu’ils sont bien recherchés par vos clients potentiels. Cela s’analyse avec le volume de recherche. Le volume de recherche correspond au nombre de fois où le mot clé a été tapé au cours des derniers mois sur les moteurs de recherche.

 

Allez sur Adwords et entrez chaque expression clé. Vous verrez alors combien de fois votre mot clé a été tapé au cours des mois précédents. Si vous ne voyez aucun résultat, c’est que votre mot clé n’est pas recherché par les internautes.

 

L’analyse de la concurrence

La dernière étape dans votre quête du bon mot clé est d’analyser la concurrence qui s’est déjà positionnée dessus !

 

Pour cela, tapez votre expression clé dans Google et regardez les entreprises qui apparaissent sur cette première page.

 

Si vous voyez des entreprises nationales de renom, ou de grands médias, vous aurez peu de chances de les devancer et de conquérir la première page de Google ! En revanche si vous voyez vos concurrents directs, c’est que vous êtes sur la bonne voie. Vous pouvez choisir ce mot clé pour l’une de vos pages web ou un article de blog.

 L’approche stratégique du mot clé :   longue traine et intention

Si la concurrence est importante sur certains mots clés, vous pouvez opter pour une stratégie de contournement : la longue traîne. Il s’agit de vous positionner sur des expressions clés qui n’ont pas énormément de trafic, et donc peu de concurrence. Vous aurez ainsi tous les atouts en main pour remonter sur la première page de Google. L’intérêt pour vous est de générer du trafic grâce à la somme de plusieurs expressions clés générant un trafic peu conséquent .

 

Vous rêvez de plus de 4 000 visites sur votre blog en quelques mois ? La longue traîne va vous y aider. Prenons un exemple où vous vous mettez à écrire 8 articles par mois sur votre blog. Ils sont chacun optimisés sur un mot clé avec un volume de recherche de 100 par mois. En 6 mois, ça sera 4 600 visites assurées sur votre blog ! C’est donc une stratégie gagnante pour booster votre trafic !

 

Afin d’adapter votre contenu à la recherche des internautes, vous devez identifier l’intention derrière chaque mot clé. Demandez-vous si la personne qui tape ce mot clé est en recherche d’information où si elle veut acheter un service.

 

Pour définir cette intention, vous pouvez vous aider de Google Adwords. Il vous indique le prix d’un mot clé.

Un prix élevé est révélateur d’une intention commerciale. Les personnes qui tapent cette expression clé dans les moteurs de recherche vont vouloir acheter un produit ou un service.

 

En identifiant l’intention commerciale derrière un mot clé, vous adopterez la stratégie adéquate pour convertir vos clients potentiels. Vous pouvez par exemple les envoyer vers vos offres et une page de conversion. Quant aux mots clés ayant une intention informationnelle, vous pouvez les utiliser pour écrire un article de blog ou encore, réaliser un livre blanc.

Il est temps de prendre votre place dans Google.

 Quels outils pour choisir

 votre mot clé  ?

Maintenant, place à la pratique ! Je vous livre ici des outils pour trouver l’inspiration et choisir le mot clé qu’il vous faut !

 

Neocamino

Lorsque vous adoptez Neocamino, vous adoptez également un générateur de mot clé performant et sur mesure. C’est ce dernier point qui le distingue de tous les autres. Avec cet outil, vous pouvez constituer votre propre liste de mots clés et également regarder sur quels mots clés votre concurrent se positionne afin de comprendre sa stratégie SEO.

Ces mots clés proposés ont été analysés selon leur volume de recherche et leur concurrence. C’est ensuite à vous, en tant qu’expert de votre secteur, d’indiquer s’ils sont pertinents ou non.

 

Ubersuggest

C’est un outil gratuit qui vous permettra de trouver des mots clés Google pertinents ! Il vous aide à trouver des mots clés en vous suggérant de nouvelles possibilités. Il les classe selon leur importance et par ordre alphabétique. Lorsque vous allez sur le site, il vous suffit de taper votre expression clé, de choisir votre langue et ce que vous recherchez (une vidéo, image, vidéo…). Cliquez sur “Suggest”. Vous verrez alors défiler toutes les opportunités de mots clés qui s’offrent à vous !

Keywords Shitter

Vous manquez d’inspiration pour vos mots clés ? Cet outil vous permettra de trouver des mots clés Google de manière illimitée. Entrez votre expression, appuyez sur le bouton “Shit Keyword”.

Vous verrez alors une liste de mots clés se générer automatiquement.

Lorsque vous avez assez d’expressions clés, il vous suffit de cliquer sur « Stop ».

 

L’outil générateur de mots clés Adwords

Adwords est un outil générateur de mots clés gratuits de Google. Il reste le plus utilisé de tous ! Vous trouverez ici un tutoriel pour vous inscrire en quelques minutes seulement. Son utilisation est simple. Il vous suffit d’aller dans l’onglet “Outil”. Puis dans la section “Rechercher de nouveaux mots clés” cliquez sur “Rechercher de nouveaux mots clés à l’aide d’une expression”.

Entrez votre expression et vous verrez le nombre de fois qu’elle a été tapée dans Google par les internautes.

 Les fausses idées sur le choix des   mots clés

« Je dois remplir la balise meta Keywords ! »

Cette balise n’a plus aucune importance en matière de référencement. Elle en avait auparavant. Il suffisait de mettre ses mots clés dans ses balises et les internautes pouvaient tomber sur vous lorsqu’ils tapaient la requête associée.

Mais ce processus a donné naissance à de nombreux spams. Google a donc arrêté de prendre en considération cette balise dans l’indexation des pages web et de manière générale tout ce qui n’est pas visible de l’internaute.

Remplir cette balise ne vous servira donc à rien, si ce n’est dire à vos concurrents les expressions clés sur lesquelles vous vous positionnez.

 

« Plus je mets mon mot clé, mieux je serai référencé »

Étant donné qu’il faut placer son mot clé plusieurs fois dans un contenu, votre logique pourrait vous mener à la conclusion suivante : « Si je mets en plein de fois mon expression clé dans mon texte, je vais encore mieux remonter sur Google ! » Et non, ceci est totalement faux ! Placer votre expression clé en 3-4 fois dans le contenu est bien suffisant. Si vous le mettez trop de fois, vous risquez de déformer votre texte et de rendre sa lecture moins agréable pour les internautes !

 

« Je dois absolument choisir les mots clés les plus utilisés »

Le fait qu’un mot clé soit beaucoup recherché sur Google n’est pas le seul critère à prendre en compte. Car avoir du trafic c’est bien, mais avoir un trafic que l’on peut convertir, c’est encore mieux !

Pour cela, votre mot clé doit être choisi avec pertinence. Il faut qu’il soit tapé par d’éventuels clients potentiels. Il vaut mieux amener à vous 150 personnes potentiellement intéressées par vos services que 500 à qui vos prestations ne parleront pas.

Vous devez également prêter attention à la concurrence de votre mot clé. Un mot clé tapé de nombreuses fois dans les moteurs de recherche est souvent très concurrentiel. Il n’y a alors aucun intérêt pour vous de le choisir, vous serez classé dans les limbes de Google !

 

« Je suis obligé de mettre un mot clé dans mon nom de domaine »

Puisque l’URL fait partie des éléments pour vous référencer, vous pouvez penser qu’il faut absolument le mettre dans votre nom de domaine. Car cela donnera du poids à votre site. Sachez que c’est vrai, mais ce n’est pas une obligation.

Tout dépend de votre secteur d’activité et de sa localité. Si vous offrez une prestation dans une région particulière, placer votre expression clé dans votre nom de domaine sera pertinent. Par exemple, vous tenez un hôtel à Lyon proche de la gare Perrache. Vous pouvez vous appeler « Hôtel de la Gare Perrache » pour donner du poids à l’URL de votre site. Vous remonterez plus facilement sur cette requête.

En revanche, si vous offrez un service utilisable sur toute la France, cette pratique n’a pas d’intérêt. Privilégiez l’aspect marketing : choisissez un nom de domaine qui vous fait vibrer et qui restera dans les esprits !

 Pour conclure :

Désormais, le mot clé n’a plus de secret pour vous ! Comme vous le voyez, le référencement naturel est accessible à tous, à condition de maîtriser l’art de choisir et d’utiliser le bon mot clé. Alors à vos claviers et pratiquez !

Si vous n’avez pas lu les précédents articles, je vous conseille de les lire pour mieux comprendre la logique de ce guide SEO : Le référencement naturel pour les débutants

 

Il est temps de prendre votre place dans Google.